Aux côtés de Séféris, Elytis et Ritsos qui, à eux seuls, ont assuré l'audience internationale de la poésie grecque du XXe siècle, cette anthologie révèle l'exceptionnelle vitalité de la création poétique de ce pays de haute tradition. Quarante poètes témoignent d'une surprenante diversité d'inspiration et d'une aptitude tout aussi surprenante à revivifier le legs classique auquel chacun se réfère ou s'oppose sans jamais le passer pourtant par profits et pertes. Ainsi les innovations formelles ne tiennent jamais de la simple expérimentation, ni l'irruption du quotidien ne tourne radicalement le dos au mythe. L'élan lyrique, le fonds épique participent encore de cette rumeur violente qui monte des âges glorieux, même si les héros d'aujourd'hui se méfient de l'héroïsme et du tintamarre des conquêtes.
La guerre civile et la dictature des colonels hantent de nombreux poèmes. Trames ou résonances, ces épisodes terribles imposent un sens tragique que rien jamais ne semble pouvoir congédier ni effacer.