Il n’est pas question ici d’une pièce sur la vie de Baudelaire mais comme le précise Daniel Casanave « Elle raconte plutôt les doutes et phobies de Tuot, son rapport à la poésie, aux femmes ou aux intellectuels ».Charles Baudelaire vient d’apprendre la mort de Victor Hugo, mais il se refuse de se rendre à son enterrement. Même les menaces de mort d’Attila le Hun ne le décide pas. Baudelaire fait alors un passage par le paradis puis par l’enfer avant de se rendre à l’enterrement de son ami…Cette histoire est la première à paraître tout en couleur dans cette collection. La somptueuse mise en couleur a été réalisée par Patrice Larcenet.

Read also